Giat

logo du site
  • Giat
  • Giat
  • Giat
  • Giat
  • Giat
  • Giat
  • Giat
  • Giat
  • Giat

Accueil du site > Tourisme > un patrimoine entre Histoire et vie rurale

un patrimoine entre Histoire et vie rurale

1.000 ans d’Histoire et un peu plus

La naissance de Giat en tant que lieu reconnu officiellement remonte au début du Moyen-âge, vers l’an mil. A cette époque, le seigneur local fait érigé une motte castrale, avec un château en bois : ce sont les premièrs fortifications féodales auxquelles succèderont les châteaux forts en pierre dont on retrouve de nombreux vestiges partout dans la région, et plus près de nous, les tours de Crocq ou la tour de Sermur en Creuse témoignent de cette évolution.
- Avec cette motte, l’autorité s’impose aux populations : c’est la reconnaissance officielle d’un lieu qui s’affirmera au cours du temps et traversera les siècles.
On peut encore voir cette construction de terre et de pierre, la plus grande motte féodale d’Auvergne haute de plus de 10 mètres.
Motte castrale
Ce monument historique est l’emblème physique de la commune, et le nom de Giat a été porté aux plus hauts sommets de l’état par un des seigneurs de Giac, intendant auprès du roi. Mais le territoire communal a été aussi le lieu d’implantation de petites seigneureries : Noizat, Feydet, Ligny, le Ronzet. La famille de la Roche du Ronzet, dont le manoir existe encore, sera celle qui aura fait parlé le plus dans l’histoire contemporaine. Le marquis de la Roche du Ronzet a participé aux côtés de La Fayette a la guerre d’indépendance des Etats-Unis d’Amérique et la famille s’exilera à la révolution, abandonnant sa terre giatoise. On retrouve le nom de famille en Europe, aux Amériques, à l’île Maurice. L’ambassadeur du Guatemala aux Etats-Unis il y a encore quelques mois était un descendant de cette famille, avec ce nom très français de la Roche du Ronzet. La porte d’entrée du cimetière est celle de l’ancienne chapelle du domaine du Ronzet.
Porte du cimetière
Bien avant le Moyen-âge, l’Histoire a laissé des traces sur la commune : des ustensiles préhistoriques ont été découverts dans des terres, mais les plus impressionnants des vestiges se trouvent en direction de Voingt, la route actuelle suit à peu près le tracé de la voie romaine d’Agrippa qui reliait Lyon à Saintes, donc Clermont à Limoges, et passait par Voingt. La présence d’une cité gallo-romaine à la frontière des Arvernes et des Lemovices a été mise en évidence. Les recherches et les fouilles effectuées depuis le XIXème siècle ont permis de comprendre l’importance du lieu. Depuis 2009, la Maison Archéologique des Combrailles à Voingt permet au visiteur de remonter l’Histoire du pays depuis la Préhistoire avec une exposition remarquable sur le thème "des voies et des hommes" qui retrace l’évolution du pays sur 5.000 ans.
Maison archéologique
En parcourant les chemins de la commune, en traversant les hameaux, en voyageant dans le bourg, les bâtiments, les fontaines, les puits, les murs et tout un patrimoine bâti se dévoile avec sa richesse minérale, signe du travail des hommes sur plusieurs générations.
Ruisseau

Les ponts du chemin de fer sur la commune

La voie qui reliait Montluçon à Ussel sur la ligne Paris-Aurillac date de 1885 - le dernier train est passé en 2008 - Elle devrait être entièrement désaffectée en 2018.

Besses Foliat Huillards Ronzet Rte Herment Tauvelles



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF